CATHERINE GAUDREAULT : ÊTRE À LA BONNE PLACE AU BON MOMENT

Par : Laurie-Anne Déziel ( Avril 2016 )
À LA UNE
AFFAIRES

Catherine Gaudreault a quitté le Saguenay, sa région natale, il y a maintenant 3 ans pour s'installer à Trois-Rivières, afin d'y poursuivre sa carrière de journaliste. Aujourd'hui, elle est à la barre de l'émission « Que la Mauricie se lève » dès 5 h 30, elle coanime l'émission du midi avec le Doc Mailloux de 12 h à 14 h et elle est chef des contenus du 106,9 FM. 

Catherine Gaudreault connaît un parcours professionnel impressionnant. Celle qui rêvait un jour d'être policière a fait un choix judicieux en poursuivant ses études en Art et Technologie des médias à Jonquière. Ayant œuvré pendant des années dans sa région natale, il y a maintenant trois ans qu'elle a fait le choix de quitter famille et amis pour s'installer à Trois-Rivières. « J'ai toujours eu l'impression qu'en venant à Trois-Rivières je serais à la bonne place au bon moment.» Ce sentiment s'est concrétisé, car elle est, depuis le mois dernier, l'animatrice de l'émission « Que la Mauricie se lève ». Elle est la première et seule femme en Mauricie à la barre d'une émission matinale. « J'en suis très fière. Mon patron, Daniel Brouillette est le seul en région qui a eu le courage d'attitrer une femme à ce poste. Joanie Duquette coanime l'émission avec moi et c'est une double fierté d'avoir une femme à mes côtés. » L'objectif de l'animatrice est de donner la parole aux gens. Elle veut faire une différence en les amenant à réfléchir d'une autre façon. « Nous avons une synergie particulière le matin. Nous sommes dans notre bulle et nous avons beaucoup de plaisir ensemble. Je suis une femme dont les performances sont à leurs meilleures lorsque je travaille en équipe. Plus que celle-ci est forte et solide, plus que je suis capable d'amener mon travail à un niveau supérieur. » 

Lors de l'arrivée de Daniel Brouillette au 100,1 Rythme FM et au 106,9 FM il y a un an et demi, il a offert à Catherine de quitter les ondes pour devenir chef des contenus pour les deux stations. Les tâches étaient bien différentes : faire l'alignement des émissions et de la salle des nouvelles, créer la logistique ainsi que décider qui couvraient quelles manchettes, étaient tous des nouveaux mandats pour elle. Quelques semaines après de son entrée en poste, le 106,9 FM était à la recherche d'un coanimateur pour l'émission du midi avec le Doc Mailloux. « Je me suis tout de suite proposée pour le faire. Je savais que concilier mes nouveaux mandats avec le retour derrière le micro allait être un défi, mais j'y suis plongée tête première. J'ai par contre dû délaisser ma tâche de chef des contenus du 100,1 Rythme FM pour me concentrer entièrement sur le 106,9 FM. » Depuis janvier, l'émission est passée de 1 heure à 2 heures, dues à la demande grandissante, et ce seulement en 6 mois d'existence. « Les gens écoutent et appellent de partout au Québec pour donner leurs opinions. J'aime cette instantanéité de la radio et j'adore le public.» 

À l'aube de la quarantaine, Catherine Gaudreault se démarque dans la radio parlée, un milieu où les femmes sont moins présentes. Ses motivations au quotidien? « Les auditeurs ainsi que mon équipe sont les raisons pourquoi je pratique ce métier que j'aime tant. »

Retrouvez Catherine Gaudreault tous les matins dans « Que la Mauricie se lève » et sur l'heure du dîner de midi à 14 h avec le Doc Mailloux. 

 

Catherine Gaudreault : Être à la bonne place au bon moment